Mini-guide pour faire un business plan

La manière dont on élabore le business plan de son entreprise influe sur la décision d’un investisseur de financer un projet. Voici un petit guide pour monter efficacement ce document de référence.

Démontrer l’utilité du produit ou du service

Commercialiser un produit ou une prestation est souvent une réponse à des besoins des cibles. Il faudra expliquer dans la présentation pourquoi il est important de commercialiser sur le marché une solution innovante. Décrire notamment les attentes des cibles ainsi que le contexte amenant l’entreprise à lancer l’innovation sur le marché.

S’il existe des offres similaires, il faudra les préciser dans le document. Il est essentiel de mentionner la description des atouts et inconvénients du produit ainsi que les éléments de différenciation.

L’objectif étant de démontrer que le produit séduit un bon nombre de cibles, et peut booster le chiffres d’affaires de l’entreprise. Il est conseillé de fournir avec le business plan les résultats des enquêtes sur terrain et des études de marché. Ceux-ci pour prouver à l’investisseur qu’il y a bien un marché exploitable et rentable.

Décrire le plan d’action

Dans cette partie, il faudra indiquer les différents procédés à mettre en œuvre pour développer l’entreprise. Cela implique de mentionner les stratégies marketing et communication, des ressources humaines, ainsi que les plans d’action commerciale ou de développement international.

Dans la partie RH, ne pas oublier de préciser les profils de l’équipe (expérience, compétences techniques …) ainsi que les besoins humains.

Les actions comprennent aussi les plans de production, de recherche et développement.

Dans le modèle économique, il faudra inclure le coût de vente des produits ou prestations, les différents canaux de distribution et les sources de revenus de la société.

Le statut juridique, le capital et les apports sont également à intégrer dans le document.

Mentionner les prévisions financières

Les prévisions donnent un premier aperçu de la rentabilité d’un business. Il faudra donc joindre au dossier les estimations sur les revenus et charges, le compte de résultats prévisionnel et le bilan.

D’autres documents peuvent être utiles pour le financement. Ne pas hésiter à décrire dans le business modèle, le plan de financement, le plan de trésorerie de la première année ainsi que les risques potentiels.

Le point mort, le retour sur investissement, les scénarios de sortie sont d’autres informations à indiquer dans le business plan.

Enfin, avant la présentation du document auprès d’un investisseur, il est conseillé de faire un résumé opérationnel. Ce dernier donne un aperçu global du projet à entreprendre.

 

Laisser un commentaire