Vivre une aventure pas comme les autres lors d’un circuit en Argentine

Dotée d’une géographie exceptionnelle, l’Argentine permet vraiment à des voyages naturels inédits. Considérée comme l’une des destinations touristiques privilégiées de l’Amérique du Sud, elle promet de bonnes ambiances à ses vacanciers. Généralement, ils proviennent de chaque région du monde qu’ils y sont nombreux à venir déposer ses valises chaque année.

Partir à la découverte d’Ushuaia

Le circuit en Argentine prend une toute autre allure en démarrant par Ushuaia, une ville située au bout du monde. C’est là qu’on trouve le musée de la Fin du monde. Cet établissement de conservation d’œuvres historiques raconte beaucoup de choses à propos du passé des colons et des Fuégiens. Sinon après cette exploration culturelle, une autre découverte mérite d’être tenue, celle de la Terre de Feu. Elle est célèbre pour ses paysages d’exception. Composé de hautes montagnes, l’endroit permet à la réalisation de nombreuses activités, comme les randonnées en altitude. Cette belle balade terrestre peut être accompagnée d’excursions sur lac.

Elles sont proposées afin de donner une autre signification à la découverte basée sur l’exploration faunistique et florale À part cela, cette expédition mène sur l’île Galbe. C’est un atoll historique où vivaient les indigènes nomades d’autrefois. Toujours sur la mare, mais en prenant la direction du lac Yehuin, les touristes sont en présence d’un autre paysage formé de steppes.

Plonger dans la culture andine

L’Argentine n’a pas encore perdu de son histoire antique puisque la civilisation andine subsiste malgré les années passées. Le périple s’enchaîne dans le nord-ouest plus précisément en Salta. Les descendants d’Incas font résister la culture de leurs ancêtres. Il faut vivre quelques jours en leur compagnie pour s’en apercevoir vraiment. D’une nature accueillante, les habitants ouvrent grandement leurs portes aux étrangers. En seulement quelques jours, les voyageurs apprennent beaucoup de choses sur leurs modes de vie, les spécificités des Incas…

Ces habitants exceptionnels se nourrissent d’arts traditionnels et très appréciés pour leur maniement des objets en céramique. Majoritairement éleveurs, c’est en partie grâce à eux si l’élevage argentin connaît un essor particulier. Ils travaillent également les champs de vignoble et connus pour être à l’origine de cette effervescence vinicole. Sinon lors du Pachamama, les familles andines baignent dans une ambiance de fête totale.

Se laisser tenter par ses plats typiques

La cuisine argentine résulte du mélange de la gastronomie du Sud de l’Europe, caribéenne et indigène. Ce qui apporte un goût particulier à sa nourriture. Quoi qu’il en soit, chaque région voit la prédominance d’une nourriture spécifique. En prenant la direction de la capitale, ce sont les mets espagnols et italiens qui y dominent. Les habitants du Buenos Aires sont influencés par les pizzas italiennes, mais avec des touches argentines. Les escalopes du Milan ou les gnocchis gagnent les menus des restaurants locaux. Sinon, l’Argentine se distingue pour la qualité attribuée à ses viandes.

Les grillades y sont fortement appréciées et font réunir beaucoup d’Argentins. Pour le cas des empanadas, ils les consomment communément aux autres populations de l’Amérique du Sud, y compris le Brésil. Ce type de repas peut se présenter de différentes manières soit sous forme de fritures ou cuisson au four. Il faut être sur place pour en expérimenter totalement en réservant ses billets au préalable.

Laisser un commentaire