Je reste ami avec mon ex : ce qu’il faut savoir

C’est peut-être difficile à croire, mais tous les couples qui se séparent ne se perdent pas forcément de vue. De nombreuses personnes font le choix de rester en contact avec leur ex, même si elles sont déjà passées à autre chose, tout comme leur ex-partenaire d’ailleurs. Certains deviennent même de très bons amis. Toutefois, il faut faire attention. En effet, rester ami avec son ex c’est possible et ce n’est pas forcément négatif, mais à quelques conditions.

Un phénomène de société

Si l’on tient compte des chiffres, on constate que le nombre de divorces est de plus en plus élevé. Certains disent qu’aujourd’hui, il est beaucoup plus simple de tisser des liens, mais aussi de les défaire. Les gens sortent ensemble aussi facilement qu’ils se séparent. Vrai ou faux, force est de constater qu’auparavant la séparation entrainait la rupture totale des liens entre les individus. Aujourd’hui, la rupture n’est plus aussi radicale. Il n’est pas rare de voir des couples se séparer et rester de bons amis. D’ailleurs, ceux qui se sont connus dans le cadre d’une amitié, après une rupture, ont généralement tendance à redevenir simples amis, sans qu’il y ait un froid entre les deux individus.

Aux États-Unis, rester ou devenir ami avec son ex est un véritable phénomène de société baptisé « frex » ou la contraction des termes « friend » et « ex ». Ce phénomène s’élargit d’ailleurs à d’autres domaines comme la sexualité. Il n’est donc pas rare d’entendre « sexe friend » qui, en fait, désigne une amitié basée essentiellement sur le sexe. En effet, l’amour comme la sexualité ne reflète plus de nos jours la même symbolique que dans le passé.

Rester ami pour de bonnes raisons

Si rester ami avec son ex n’a rien d’anormal ou d’impossible, il faut toutefois s’assurer que cela soit pour de bonnes raisons. En effet, deux personnes peuvent ne pas être compatibles en amour, mais avoir cependant une belle affinité en amitié. Si l’ex se présente comme un repère affectif et que dans ce sens, il agit comme un conseiller qui ne cherche pas à faire du mal, il n’y a aucune raison de couper les ponts avec lui. L’ex en question est considéré comme un bon ami lorsqu’il nous connait bien, qu’il est capable de nous conseiller sans faire de jugement et qu’il est présent sans pour autant nous suivre partout.

Rester en contact avec son ex par peur de se retrouver seule; ou parce qu’aucun remplaçant ne s’est pas encore manifesté n’est pas la meilleure chose à faire. Dans un sens, la séparation a pour but de permettre à chacun d’avancer seul (ou séparément); et de permettre aux deux individus de prendre leur propre chemin afin de mieux s’épanouir. Cet objectif n’est pas atteint si après la séparation il subsiste un lien entre les ex-partenaires; et que ce lien est basé sur la peur de la solitude. Dans cette situation, le principal danger est de voir son ex avancer avec facilité et passer rapidement à autre chose alors que nous non.

Laisser un commentaire